Régimes amaigrissants

Trois risques principaux identifiés  Abonné

Publié le 02/12/2010
La prolifération des régimes amaigrissants?(RA) suivis par un nombre croissant de sujets, souvent sans contrôle médical, justifiait une évaluation de risques liés à ces pratiques alimentaires. C’était l’objectif du rapport d’expertise collective de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), qui contribuera à l’élaboration du PNNS 3.
Dans tous les cas, un suivi médical s’impose

Dans tous les cas, un suivi médical s’impose
Crédit photo : PHANIE

LA FINALITÉ de ce travail, prévient d’emblée Marc Mortureux (directeur général de l’ANSES), n’était pas d’établir « un palmarès des RA », mais d’identifier leurs risques potentiels pour la santé. Quinze RA sélectionnés pour leur popularité ont été passés au crible avec une caractérisation sur la base des apports énergétiques, en macronutriments (glucides, lipides, protéines), vitamines et minéraux. Les experts ont également identifié, par analyse bibliographique, les conséquences biologiques d’éventuels déséquilibres nutritionnels, physiopathologiques et psychocomportementaux des RA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte