Bain de bouche

Trois actifs contre la mauvaise haleine  Abonné

Publié le 26/10/2009
Rares sont ceux qui ne se sont pas, un jour ou l’autre, préoccupés de leur haleine, gênés à l’idée de s’adresser à un collègue ou d’embrasser un proche. De nombreux produits agissent en masquant les symptômes mais peu traitent la cause. Un nouveau bain de bouche développé par la recherche Méridol apporte une protection efficace contre l’halitose (mauvaise haleine).

QU’ELLE SOIT d’origine physiologique ou pathologique, la mauvaise haleine incommode celui qui en est victime et son entourage. On parle d’halitose vraie quand le symptôme est détecté par le patient et/ou son entourage, et de pseudo-halitose quand aucune gêne n’est détectée par un tiers mais que le patient s’en plaint. Parfois, certaines personnes sont persuadées à tort d’avoir mauvaise haleine et s’en plaignent toujours après traitement, on parle alors d’halitophobie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte