VIH

Trithérapies, 20 ans après  Abonné

Publié le 29/03/2016
Il y a 20 ans, les antiprotéases bouleversaient le paysage thérapeutique de la lutte contre le VIH, donnant naissance aux trithérapies. Pour les médecins et les patients, si l’année 1996 vit la naissance de grands espoirs, elle fut aussi marquée par de grandes craintes en ce qui concerne l’accès aux traitements.

L’année 1996 constitue une rupture en matière thérapeutique. Alors que l’on disposait jusque-là d’inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse et d’analogues nucléosidiques, l’arsenal thérapeutique se complète avec l’arrivée des premiers antiprotéases : le ritonavir l’indinavir et le saquinavir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte