Traitements de l’hépatite C : une concurrence non respectée ?

Publié le 11/12/2014

Tandis que des traitements innovants et efficaces contre l’hépatite C sont désormais commercialisés, l’association SOS Hépatites craint que tous les patients ne puissent en bénéficier. « Nous assistons aujourd’hui à la mise en place d’une véritable stratégie de rationnement, créant ainsi une inégalité d’accès aux soins intenable dans la durée », estime son président, Michel Bonjour, pour qui un laboratoire qui a pratiqué des prix exorbitants se trouve aujourd’hui en situation de monopole. Dans le viseur de l’association SOS Hépatites, le Laboratoire Gilead, fabricant du Sovaldi.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)