Traitement symptomatique  Abonné

Publié le 05/09/2016

Le seul traitement d’une dermatite de contact est étiologique : c’est l’éviction de l’allergène, avec souvent régression des lésions en 2 à 3 semaines.

Face à des lésions handicapantes, il est possible de prescrire un traitement symptomatique dermocorticoïde.

Des antihistaminiques oraux apportent parfois un certain soulagement (les gels antihistaminiques souvent irritants sont évités) ; des cas sévères peuvent justifier, à court terme, un traitement corticoïde systémique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte