On a toujours besoin d’un petit grain chez soi  Abonné

Publié le 10/06/2010
Ils font partie des élus. De ces remèdes ancestraux qui ont su traverser un siècle sans avoir à s’imposer pour exister. Depuis toujours, semble t-il, une place leur est réservée dans l’armoire à pharmacie. Tel est le destin des Grains de Vals qui, en un peu plus de cent ans, ont sillonné l’Europe et parcouru la France, à l’abri d’une simple petite boîte.

L’EAU qui emporte, l’eau qui libère, l’eau qui soigne aussi… L’histoire des Grains de Vals débute par une histoire d’eau… qui prend sa source dans les monts de l’Ardèche. C’est dans ce cadre magistral, hésitant entre Auvergne et Languedoc, que se niche la petite station thermale de Vals-les-Bains. Dans cet écrin, initialement baptisé Saint-Martin-de-Vals, s’écoulent des eaux minérales dont les multiples vertus, découvertes en 1602, sont dites miraculeuses tout particulièrement pour le système digestif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte