Patients âgés polymédiqués

Teva veut encourager l’observance  Abonné

Publié le 02/12/2013
Tirant les leçons de l’affaire du Furosémide, Teva a décidé de se pencher sur la problématique de l’observance des personnes âgées polymédiquées. Le laboratoire a mis en place un groupe de travail et va lancer une grande enquête en officine sur l’observance.
Les leçons d’une affaire très médiatisée

Les leçons d’une affaire très médiatisée
Crédit photo : phanie

APRÈS avoir défrayé la chronique durant l’été, l’affaire du Furosémide Teva s’est finalement bien terminée pour le laboratoire, qui a été innocenté. Le comprimé de Zopiclone signalé dans un blister de Furosémide ne s’était pas retrouvé là du fait d’une erreur de conditionnement, mais à cause de l’étourderie d’une personne âgée qui avait l’habitude de déconditionner et de reconditionner ses médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte