Marché des traitements antiparasitaires

Tenté par le naturel, l’arsenal antipoux continue de se perfectionner  Abonné

Publié le 01/09/2011
La fréquence des infestations dues aux poux a porté le rayon des antiparasitaires capillaires au nombre des offres permanentes à l’officine. La promesse de formules efficaces et pratiques à utiliser maintient le niveau de la demande pour un marché qui, lui aussi et à juste titre, est gagné par la tendance aux produits naturels.
Poux...

Poux...
Crédit photo : RAGUET/PHANIE

De moins en moins saisonnière, l’épidémie de pédiculose justifie la permanence du rayon antipoux...

De moins en moins saisonnière, l’épidémie de pédiculose justifie la permanence du rayon antipoux...
Crédit photo : phanie

LE POUX serait-il en passe de devenir un de nos animaux familiers ? On pourrait le croire tant sa propension à infester les têtes blondes - et brunes - des plus jeunes est persistante. Autrefois restreinte à quelques situations (collectivités) et périodes annuelles bien définies, la présence du parasite semble aujourd’hui se manifester sans distinction de lieu ni de temps. Et on peut désormais lire la fatale affichette avertissant de son retour, tout au long de l’année aux portes des classes et des écoles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte