Les pharmaciens reçus aujourd’hui au ministère de la Santé

Tensions autour de la vaccination  Abonné

Publié le 14/01/2010
Tandis que les médecins viennent d’être autorisés à vacciner contre la grippe A(H1N1) dans leur cabinet, de nombreuses questions demeurent concernant l’approvisionnement des doses. Les officinaux, dont les représentants seront reçus cet après-midi au ministère de la Santé, souhaitent être au centre de la dispensation des vaccins. À quelques heures de la rencontre, « le Quotidien » fait le point sur leurs principales revendications.

LES REPRÉSENTANTS de l’officine ont rendez-vous cet après midi au ministère de la Santé pour aborder les nouvelles modalités du plan antigrippe A(H1N1). L’annonce, la semaine dernière, de la possibilité pour les médecins de ville de vacciner dans leur cabinet pose en effet de nouvelles questions. À commencer par celle de l’approvisionnement en vaccins des praticiens. Car les solutions avancées par Roselyne Bachelot ne semblent pas convenir aux syndicats d’officinaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte