Alerte de l’AFSSAPS

Suspension de l'AMM de Raptiva  Abonné

Publié le 23/02/2009

L'AUTORISATION de mise sur le marché de Raptiva (efaluzimab) est suspendue. Ce médicament de Merck-Serono est indiqué dans le traitement du psoriasis en plaques. La survenue de 3 cas (dont deux mortels) de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP) a conduit à cette suspension d’AMM. Aucun incident n'a été relevé en France à ce jour. Près de 560 patients sont en cours de traitement. Les médecins doivent donc cesser de prescrire ce médicament. Et surveiller la survenue de symptômes neurologiques et infectieux pendant 2 à 3 mois après l'arrêt du traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte