Médicaments trouvés dans l’espace public

Sur les pavés, un nouvel indicateur d’addictovigilance  Abonné

Par
Publié le 25/02/2019
La présence sur la voie publique de conditionnements de médicaments peut constituer un gisement d’informations précieuses en termes de dépendance aux médicaments et aux substances psychoactives qui pourrait déboucher sur la conception d’un nouvel outil en addictovigilance.

Abandonnés dans la rue, dans des parcs ou des parkings, 147 boîtes, blisters ou flacons évoquent, sans toutefois les attester, l’abus, le mésusage, voire le détournement de substances consommées dans cet environnement immédiat. Entre novembre 2015 et juin 2018, Hélène Géniaux, praticien hospitalier au centre de pharmacovigilance de Limoges, et Amélie Daveluy, responsable du centre d’addictovigilance de Bordeaux, ont mené l’enquête dans les rues de Limoges, de Bordeaux et de Montpellier (1), photographiant et répertoriant patiemment ces emballages.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte