La dyslexie

Sur les bancs de la fac aussi  Abonné

Publié le 11/09/2014
La dyslexie représente une des causes principales de handicap cognitif chez l’enfant mais aussi chez l’adolescent et le jeune adulte pour lesquels la prise en charge en France a beaucoup de retard. Or ce trouble de l’apprentissage doit être pris en compte chez ceux qui arrivent à l’université, qu’ils aient été ou non traités dans leur enfance.

La dyslexie a longtemps été attribuée à des troubles psychopédagogiques mais on a mis en évidence des altérations dans la mise en place de certains circuits cérébraux, en partie génétiquement déterminés. Elle se caractérise chez l’enfant par la difficulté d’apprendre à lire en dépit d’une intelligence normale, voire au-dessus de la moyenne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte