Recherche en neurobiologie

Sur la piste de l’effet coupe-faim de la cigarette  Abonné

Publié le 14/06/2011

VOUS VOULEZ arrêter de fumer, mais vous avez peur de prendre quelques kilos? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul à partager cette crainte de l’embonpoint après sevrage. Mais tout n’est pas perdu ! De récents travaux, publiés dans la revue « Science », révèlent en effet le mécanisme intime de l’action anorexigène de la nicotine. Et ouvrent du même coup la voie à la recherche de médicaments aptes à limiter la prise de poids après avoir renoncé à la cigarette.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte