Un cas de bêta-thalassémie traité en France

Succès d’une thérapie génique  Abonné

Publié le 20/09/2010
Un jeune adulte atteint d’une forme intermédiaire de bêta-thalassémie a été traité avec succès grâce à un protocole de thérapie génique utilisant un vecteur viral dérivé du VIH. À trois ans, il est délivré des transfusions sanguines. Les résultats, obtenus par des équipes françaises

LES HÉMOGLOBINOPATHIES bêta sont les maladies à transmission génétique les plus fréquentes dans le monde. C’est la première fois qu’une thérapie génique efficace est développée pour une maladie génétique de cette fréquence. « La thérapie génique de la bêta-thalassémie est particulièrement difficile à mettre en œuvre étant donné que l’on cherche à obtenir une production importante d’hémoglobine », explique le Pr Marina Cavazzana-Calvo (hôpital Necker-Enfants Malades), première signataire de la publication.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte