500 millions d’euros d’économies potentielles

Statines : l’assurance-maladie prône le générique  Abonné

Publié le 03/06/2013
Constatant que la France était en décalage par rapport aux autres pays européens pour le coût des traitements avec les statines, l’assurance-maladie a mené une étude sur l’efficacité comparée d’une molécule génériquée et d’une autre non génériquée. Conclusion : il n’existe pas de différence significative d’efficacité sur la morbimortalité entre les deux molécules.
Un coût journalier deux fois plus élevé en France que dans la moyenne des pays observés

Un coût journalier deux fois plus élevé en France que dans la moyenne des pays observés
Crédit photo : S Toubon

SUITE à la polémique sur les statines lancée par le livre du Pr Even, l’assurance-maladie a souhaité rappeler le bon usage et l’efficacité de ces molécules. « Il ne faut pas donner ces médicaments d’emblée, notamment en prévention, mais privilégier plutôt la mise en œuvre de mesures hygiénodiététiques, rappelle le Pr Hubert Allemand, médecin-conseil à la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAMTS). Cependant, lorsqu’elles sont nécessaires, les statines ont une action reconnue.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte