Placebo

Spray nasal pour cœurs brisés  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 04/05/2017
peine coeur

peine coeur
Crédit photo : DR

Ces quarante volontaires-là ont une chose en commun. Ils viennent tous de subir une rupture amoureuse. Dans leur poche, une photo de leur ex, une autre d'un ami. L'expérience est menée par des chercheurs en neurosciences de l'université du Colorado (USA). Soumis à l'analyse IRM de leur cerveau, les volontaires regardent tour à tour la photo de leur ex en se remémorant leur rupture, puis celle de leur ami. Ils indiquent ensuite leur niveau d'émotion sur une échelle, de 1 (tout va mal) à 5 (tout va pour le mieux).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte