Trois actifs pour une triple efficacité

Soin du change : le geste qui change tout  Abonné

Publié le 17/04/2014
L’érythème fessier est un trouble fréquent qui touche un tiers des enfants de 3 à 20 mois, avec un pic qui se situe entre 8 et 12 mois. Les chercheurs de Mustela ont découvert les facteurs déclencheurs endogènes qui sont à la source de l’inflammation et qui génèrent des douleurs et une réactivité cutanée exacerbée.

UN QUART des érythèmes fessiers se déclare durant les premières semaines après la naissance, quand la peau de bébé n’est pas encore mature ; le seuil de maturité se situant vers l’âge de deux ans. « Jusqu’alors on se focalisait sur les facteurs exogènes (urines, couches, selles), et on se contentait de renforcer la barrière cutanée, explique le Dr Clarence de Belilovsky, dermatologue à l’Institut Fournier à Paris.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte