Sevrage direct  Abonné

Publié le 21/05/2013

Le sevrage direct par arrêt brutal de la consommation de la drogue opiacée est généralement réalisé en structure spécialisée. Il répond à une volonté d’arrêt forte d’un patient dont la toxicomanie est récente. Même s’il est souvent suivi d’une rechute, il permet au patient de prendre conscience de sa dépendance et peut conforter le désir d’intégrer une filière de soins et de bénéficier d’un TSO.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte