Sevrage alcoolique

Selincro prescrit par le généraliste ne sera pas remboursé  Abonné

Publié le 24/02/2014
Le nalméfène, médicament visant à la réduction de la consommation d’alcool chez les sujets dépendants, devrait bientôt être commercialisé en France. Toutefois, ses modalités de prise en charge laissent perplexes. Le médicament sera remboursé à 30 % seulement après une prescription par un médecin spécialiste.

LE NALMÉFÈNE (Selincro, des Laboratoires Lündbeck) est un médicament indiqué dans l’aide sevrage alcoolique. Il a obtenu son AMM européenne le 5 mars 2013 mais, à ce jour, il n’est pas encore commercialisé en France. Toutefois, cela ne saurait tarder : les modalités de prise en charge et de prix sont en cours de négociation avec les autorités de santé. La commission de la transparence a d’ores et déjà proposé un remboursement à 30 %, mais seulement en cas de prescription par un médecin spécialisé en addictologie ou alcoologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte