Savoir raison garder  Abonné

Publié le 12/03/2015

IL FAUDRAIT être singulièrement isolé du monde pour ignorer les dangers qui pèseraient, à suivre des médias alarmistes, sur chaque utilisateur de médicaments. Des scandales récents, comme l’affaire du Médiator, ont contribué à faire de l’actualité sur le médicament un thème mobilisateur. L’analyse du ratio bénéfice-risque de divers principes actifs a conduit à des retraits d’AMM également mis sous les feux de la rampe et, depuis quelques années, le risque de dégénérescence neurologique qui serait associé à un usage chronicisé de benzodiazépines n’est pas fait pour rassurer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte