Patch contraceptif EVRA

Risque de thrombose plus élevé  Abonné

Publié le 04/03/2013

L’AGENCE EUROPÉENNE du médicament (EMA) alerte sur un risque de thrombose veineuse deux fois plus élevé chez les utilisatrices du patch contraceptif EVRA que chez les femmes sous pilule de 2e génération contenant du lévonorgestrel. Ce sur-risque thromboembolique veineux est un effet indésirable bien connu des contraceptifs combinés, rare mais grave. Il est bien mentionné dans le résumé des caractéristiques produit depuis l’obtention de l’autorisation de mise sur le marché (AMM), mais il n’avait pas été comparé aux contraceptifs oraux combinés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte