Retrait de la rosiglitazone  Abonné

Publié le 04/11/2010

L’Agence européenne du médicament a recommandé le 23 septembre dernier le retrait du marché de la rosiglitazone (Avandia et Avandamet), un agoniste des PPAR gamma, en raison d’une augmentation du risque cardiovasculaire, principalement au regard de l’infarctus du myocarde et de l’accident vasculaire cérébral.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2787