Médicaments dans les maisons de retraite

Retour à la case départ  Abonné

Publié le 26/01/2012
Le dernier rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur le financement des soins dans les maisons de retraite provoque la colère des syndicats de pharmaciens. Contre toute attente, il préconise en effet de créer des pharmacies à usage intérieur (PUI) et jette aux oubliettes le pharmacien référent. Un retour en arrière inquiétant pour les officinaux.

UN RAPPORT « orienté » et « non probant », selon Michel Caillaud, président de l’UNPF*, « irritant » pour Philippe Gaertner (FSPF**) et « une déclaration de guerre », pour Gilles Bonnefond (USPO***). Le nouveau rapport de l’IGAS sur le « financement des soins dispensés dans les établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) », provoque une levée de boucliers des syndicats d’officinaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte