États-Unis

Retour du syndrome des buveurs de lait  Abonné

Publié le 10/06/2010

L’affection était tombée dans les oubliettes et voilà qu’elle revient, au moins aux États-Unis. Le syndrome des buveurs de lait et d’alcalins était décrit chez des patients qui en consommaient de grandes quantités pour soulager un ulcère gastro-duodénal. Puis les nouveaux antiulcéreux sont arrivés et avec eux la fin d’une maladie. Mais il reparaît, expliquent Stanley Goldfarb et Ami Patel (Pennsylvanie), avec la mode des supplémentations. Et d’ailleurs, ajoutent-ils, il devrait dorénavant s’appeler le syndrome du calcium et des alcalins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte