À retenir  Abonné

Publié le 05/03/2015

- La polyarthrite rhumatoïde nécessite une prise en charge précoce avec l’objectif d’une rémission à 6 mois.

- Le traitement de référence est représenté par le méthotrexate, seul ou en association.

- Les biothérapies sont utilisées si la maladie demeure active en dépit d’un traitement de fond « chimique » de première intention bien conduit ou d’une intolérance.

- Tous les traitements de fond (qui sont indispensables) exigent une surveillance régulière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte