À retenir  Abonné

Publié le 15/01/2015

- La thérapeutique a pour objectifs de contrôler les symptômes, d’améliorer la qualité de vie et, si possible, de freiner l’évolution de la pathologie vers l’aggravation.

- Le traitement pharmacologique de base de la BPCO est représenté par les bêta-2 agonistes et les anticholinergiques sous forme inhalée. Ces deux classes peuvent être associées.

- Une bonne maîtrise de l’inhalation des prises est essentielle à leur efficacité.

- On peut également recourir à la théophylline par voie générale, sous réserve d’une surveillance adéquate.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte