À retenir  Abonné

Publié le 04/11/2010

- Les incrétinomimétiques, qui comprennent les agonistes du GLP-1 et les inhibiteurs de la DPP-4, sont utilisés dans le diabète de type 2.

- Les premiers s’administrent par voie sous-cutanée et les seconds per os.

- Ce sont des produits actuellement de seconde ligne, contre-indiqués durant la grossesse et au cours de l’allaitement.

- Les agonistes du GLP-1 abaissent plus fortement le taux d’hémoglobine glyquée et entraînent une baisse pondérale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte