À retenir  Abonné

Publié le 02/09/2010

- Les formes transmuqueuses d’opioïdes peuvent être utilisées pour la prise en charge des accès douloureux paroxystiques (ADP).

- Elles s’adressent à des patients recevant déjà un traitement antalgique de fond.

- Ne s’adressent qu’aux patients souffrant d’au maximum quatre ADP.

- Elles impliquent une titration, progressive et individualisée ; le patient devant être étroitement surveillé durant cette phase.

- Chaque médicament requiert un mode d’emploi qui lui est spécifique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte