À retenir  Abonné

Publié le 09/05/2016

- Les traitements chroniques, de toutes natures, doivent faire l’objet d’une surveillance très attentive.

- Quel que soit le traitement, une observance stricte est nécessaire à l’efficacité et à la prévention/prise en charge des effets indésirables.

- Vigilance constante également en ce qui concerne le risque d’interactions médicamenteuses.

- Les récentes avancées en matière de traitement des cancers cutanés permettent des gains significatifs en termes de survie.

- Les biothérapies présentent l’avantage de ne pas exposer à un risque de toxicité cumulative.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3263