À retenir  Abonné

Publié le 05/03/2009

- Il existe deux types de dispositifs transdermiques : à réservoir et matriciels.

- Cette forme d’administration n’est pas utilisable pour tous les principes actifs.

- Le délai d’action est plus long que par les autres voies et il existe un effet rémanent à l’enlèvement du patch.

- Il est essentiel d’appliquer correctement les patchs et de respecter une rotation quant aux zones d’application, qui peuvent varier selon les produits.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte