À retenir  Abonné

Publié le 21/03/2010

- Les aides médicamenteuses au sevrage tabagique comprennent essentiellement les substituts nicotiniques, la varénicline et le bupropion.

- Une motivation initiale au sevrage demeure indispensable.

- Une vraie stratégie thérapeutique augmente les chances de réussite.

- Le choix de la forme galénique et le dosage des substituts nicotiniques doivent être guidés par l’intensité de la dépendance à la nicotine et les préférences de chaque sujet ; en réduisant progressivement la posologie.

- Les substituts nicotiniques sont utilisables durant la grossesse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte