À retenir  Abonné

Publié le 08/12/2011

- Les antiostéoporotiques (le plus souvent) inhibent l’activité des ostéoclastes ou stimulent celle des ostéoblastes ; certains exercent une action mixte.

- Les indications diffèrent selon les produits.

- Des apports vitaminocalciques suffisants (alimentaires ou pharmacologiques) sont toujours indispensables.

- La prise de bisphosphonates par voie orale nécessite le respect de certaines précautions pour écarter le risque de certains effets indésirables et assurer une bonne biodisponibilité.

- Un traitement d’une durée suffisante est nécessaire.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2882