À retenir  Abonné

Publié le 09/06/2011

- Les mycoses cutanéomuqueuses sont essentiellement dues à des dermatophytes, des Candida ou à Pityriasis versicolor.

- Certaines sont très contagieuses et divers facteurs favorisants (y compris pharmacologiques) jouent un rôle important dans leur survenue.

- Elles peuvent affecter la peau, les phanères et les muqueuses.

- Leur traitement peut être local, général ou associé.

- Un traitement antimycosique prolongé par voie générale doit faire l’objet d’une surveillance biologique régulière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte