À retenir  Abonné

Publié le 09/02/2012

- La prise en charge de l’infection chronique à VIH impose des bilans clinique et biologique initiaux ainsi que régulièrement lors du suivi.

- Tous les traitements de l’infection VIH impliquent l’emploi d’associations, de multiples combinaisons étant envisageables.

- Une adaptation posologique peut être nécessaire en cas d’insuffisance rénale ou hépatique.

- Un strict respect du protocole d’administration (notamment vis-à-vis des prises alimentaires) est indispensable ainsi qu’une parfaite observance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte