À retenir  Abonné

Publié le 06/06/2013

- Respect des prises : c’est la base même de l’efficacité d’un traitement antiviral ; le patient ne doit pas modifier les doses de sa propre initiative, et a fortiori arrêter le traitement sans prendre contact avec le médecin prescripteur. La stricte observance des examens biologiques de surveillance est également indispensable.

- Moment des prises par rapport aux repas : c’est un facteur souvent essentiel car, selon les cas, la nourriture peut diminuer la biodisponibilité (risque de baisse d’efficacité) ou l’augmenter (risque de majoration des effets indésirables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte