À retenir  Abonné

Publié le 04/09/2014

- Les virus HPV identifiés sont nombreux et très contagieux.

- Certains peuvent être à l’origine de lésions bénignes ou malignes, dont des cancers des muqueuses, notamment du col de l’utérus. On considère ces infections comme d’authentiques infections sexuellement transmissibles.

- Les premières contaminations sont souvent très précoces au cours de la vie sexuelle.

- Dans près de 10 % des cas, l’organisme ne pouvant éliminer le virus, l’infection devient persistante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte