À retenir  Abonné

Publié le 03/04/2014

- La multiplicité des types d’analogues de l’insuline a considérablement enrichi les possibilités de l’insulinothérapie.

- Les objectifs clés consistent à obtenir, et maintenir dans le temps, un bon contrôle glycémique en minimisant la fréquence et la sévérité des hypoglycémies ainsi qu’en prenant en compte les éventuelles comorbidités.

- Le schéma d’insulinothérapie privilégié dans le diabète de type 1 consiste à injecter chaque jour une insuline lente et une insuline rapide (ou très rapide) au moment des trois repas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte