À retenir  Abonné

Publié le 04/12/2014

- Avant tout emploi d’un AINS, il convient d’évaluer précisément les risques digestifs, cardiovasculaires et rénaux. Mieux vaut les éviter chez les personnes âgées.

- Le strict respect des contre-indications et précautions d’emploi est essentiel, quelle que soit la classe de produits concernée.

- La plus grande vigilance s’impose en ce qui concerne la survenue d’effets indésirables.

- Le méthotrexate doit faire l’objet d’une vigilance particulière.

- Attention au risque infectieux en ce qui concerne les biothérapies.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3137