À retenir  Abonné

Publié le 16/01/2014

- Les rhumatismes inflammatoires chroniques requièrent une prise en charge la plus précoce possible et de longue durée.

- Leurs traitements exigent tous une surveillance attentive.

- Traitement de référence, seul ou en association, le méthotrexate doit faire l’objet

- Une particulière vigilance doit entourer l’emploi des biothérapies vis-à-vis du risque infectieux.

- Attention au risque d’interactions médicamenteuses.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3060