Nimésulide et minocycline

Restrictions d’indication  Abonné

Publié le 18/06/2012

SUITE À leur réévaluation européenne, les spécialités à base de nimésulide (Nexen et génériques) sont dorénavant indiquées uniquement dans le traitement de la douleur aiguë et des dysménorrhées primaires, en seconde intention. Elles ne doivent plus être prescrites dans le traitement symptomatique de l’arthrose douloureuse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte