Nitrofurantoïne

Restriction d’utilisation  Abonné

Publié le 15/03/2012

EN RAISON d’un risque de survenue d’effets indésirables graves hépatiques et pulmonaires, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) vient de décider de restreindre l’utilisation des médicaments à base de nitrofurantoïne. Dans un courrier adressé aux professionnels de santé, l’agence indique que ces spécialités ne doivent plus être utilisées en traitement prophylactique des infections urinaires récidivantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte