Autonomie des sujets obèses et fragilisés

Régime et activité physique même après 65 ans  Abonné

Publié le 07/04/2011
Malgré les craintes que cela peut faire naître pour leur santé, proposer à de sujets âgés et obèses d’associer un régime et une activité physique améliore globalement leurs performances et leur condition physiques.

« NOTRE ÉTUDE suggère que la perte de poids isolée ou l’activité physique seule améliorent les performances et réduisent la fragilité chez les adultes âgés et obèses. Cependant l’association d’une perte pondérale et d’exercices réguliers peut apporter un plus grand bénéfice sur les fonctions physiques et la fragilité qu’une seule de ces composantes à la fois. Ainsi cette association de mesures pourrait aider les seniors obèses à conserver leur autonomie. » C’est en ces termes que des médecins américains concluent leur travail mené sur un an dans la région de Washington.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte