Médicaments de substitution

Réduire le mésusage  Abonné

Publié le 19/06/2014
Les médicaments de substitution des opiacés participent à la prise en charge des personnes dépendantes.Mais leur détournement est, plus que jamais, d’actualité.

LES MÉDICAMENTS de substitution des opiacés (MSO) ont pour objectif d’améliorer l’état de santé des personnes dépendantes, de favoriser leur insertion sociale, de réduire leur consommation problématique d’opiacés et les risques associés. Et, si possible, de permettre l’arrêt de cette consommation. Ces MSO peuvent, toutefois, être détournés. Particulièrement visible pour la buprénorphine, la mauaise utilisation est également valable pour la méthadone.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte