Le marché de la ménopause en pharmacie

Reconquérir un public en perte de repères  Abonné

Publié le 08/04/2010
Le doute jeté sur les phyto-œstrogènes a eu une double conséquence pour le marché des troubles du climatère : un net recul des ventes, d’une part ; la montée en puissance de formules dites sans hormones, d’autre part. De nombreux acteurs sont pourtant restés fidèles au soja et comptent bien reconquérir un public en perte de repères.
Le marché subit encore les conséquences du climat de doute entourant les hormones végétales

Le marché subit encore les conséquences du climat de doute entourant les hormones végétales
Crédit photo : S TOUBON

MOUVEMENTÉ, c’est l’adjectif qui semble le mieux définir le parcours du marché de la ménopause en pharmacie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte