Auto-Intoxication médicamenteuse

Reconnaître le risque suicidaire  Abonné

Par
Publié le 07/09/2015
L’intoxication médicamenteuse constitue le mode de tentative de suicide le plus fréquent. Grâce à son contact direct et fréquent avec la clientèle, le pharmacien est particulièrement bien placé pour reconnaître et prévenir le risque suicidaire.

Comme l’indique l’InVS (Institut national de veille sanitaire), l’auto-intoxication médicamenteuse concerne environ huit tentatives de suicide (TS) hospitalisées sur dix, soit plus de 73 000 hospitalisations en 2013. Face à ce constat, le Pr Michel Walter, président du GEPS (groupement d’études et de prévention du suicide), souligne que le pharmacien « fait partie des acteurs de prévention de premier niveau en terme de diminution d’accession aux moyens et de repérage des accès suicidaires ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte