Méningite à méningocoque

Recommandation en cas de nouveau cas  Abonné

Publié le 07/01/2013

Le Haut Conseil de santé publique (HCSP) a arrêté la conduite à tenir en cas de nouveau cas de méningite chez des personnes ayant déjà reçu une prophylaxie autour d’un premier cas d’infection invasive à méningocoques (IIM). La Direction générale de la santé avait saisi le HCSP afin de déterminer s’il y avait lieu de prescrire une nouvelle antibioprophylaxie et, si oui, avec quel antibiotique, combien de temps après le premier traitement et pour quelle durée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte