Carte, thérapie génique, épiderme...

Recherche française : des dons et des résultats  Abonné

Publié le 03/12/2009
C’est grâce à la seule journée du Téléthon que l’AFM finance depuis plus de vingt ans des axes novateurs de recherche et le développement de thérapies innovantes. Ces alternatives au bénéfice de pathologies initialement négligées ou oubliées ont permis
70 % de la recherche sur les maladies rares sont financés par l’AFM grâce aux dons du Téléthon

70 % de la recherche sur les maladies rares sont financés par l’AFM grâce aux dons du Téléthon
Crédit photo : Phanie

C’EST GRÂCE au financement par le Généthon des années 1992-1996 qu’on a pu réaliser les premières cartes du génome humain. Mises à la disposition de la communauté scientifique internationale, ces cartes ont accéléré la découverte des gènes impliqués dans des centaines de maladies génétiques. Ce fut le point de départ du diagnostic et de la prise en charge adaptée, par des biothérapies, de plusieurs maladies neuromusculaires, dont la myopathie de Duchenne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte