Rappel physiopathologique  Abonné

Publié le 20/06/2016

L’insuffisance veineuse chronique regroupe l’ensemble des manifestations fonctionnelles et des signes physiques cutanés secondaires à une stase veineuse. On sait aujourd’hui que l’insuffisance veineuse chronique est liée à une dysrégulation de certaines métalloprotéases présentes au sein de la paroi des veines, ces enzymes dégradant ces dernières plus rapidement qu’elles ne peuvent se reconstituer.

Une varice se définit comme une veine sous-cutanée d’un diamètre supérieur ou égal à 4 mm en position debout, dont le trajet devient tortueux, entraînant une circulation pathologique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte