Rappel épidémiologique

Publié le 06/06/2016

Leur origine explique la grande fréquence des lésions tendineuses : elles représentent 19 % des troubles musculosquelettiques et plus de 30 % des consultations de médecine générale et de médecine sportive, domaine où elles prennent une importance croissante - parallèle à celle que prennent les activités physiques dans notre société, y compris pour des sujets âgés ou pour des sportifs amateurs mal équipés ou méconnaissant parfois les techniques élémentaires de la pratique -.

Les tendinopathies ont cependant des localisations préférentielles :

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)