Somnambule alimentaire

Qui dort, dîne  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 02/10/2014
Grossir les yeux fermés

Grossir les yeux fermés
Crédit photo : phanie

PEUT-ON grossir en dormant ? Chris Perez, Australien et obèse, en a fait à ses dépens l’évidente démonstration. Durant des années, il a retrouvé chaque matin dans son lit, et à son plus grand étonnement, des restes de festin. Tartines de beurre de cacahuètes, pots de yaourt, céréales, chocolat, chips, garnissaient draps et descentes de lit… Outre le fait que ses fringales nocturnes le contraignaient à un sacré ménage matinal, elles ont aussi provoqué chez lui une prise de poids conséquente, de 36 kg. Somnambulisme alimentaire ou parasomnie boulimique, ainsi se nomme sa maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte